picto snail
Dany

À PROPOS DE NOUS

Dany Né à Châteaubriant le 8 décembre 1977, il est depuis 14 ans, enseignant dans les Industries Graphiques au lycée Léonard-de-Vinci à Mayenne (53). Dany a chopé le virus du voyage assez jeune et ne s’en est d’ailleurs jamais remis ! Son activité préférée est de parcourir les quatre coins du globe à la rencontre de nouvelles cultures et s'adonne volontiers à la randonnée et à la plongée. Sur le terrain, c’est un allié indispensable car il possède un «surprenant» sens de l’orientation qui lui permet tout à la fois de se repérer très facilement dans n’importe quelle capitale étrangère et de se perdre en sortant d’une boutique (et de surcroît d’un bar) ne sachant plus par quel côté il y est entré. Il possède une grande force de travail, beaucoup de détermination et un optimisme presque à toute épreuve. En cas de difficultés, pas de soucis, «il y a toujours une solution !» Certes, mais à condition tout de même de s’avoir s’armer de patience. Ce qui lui fait parfois défaut !

Hervé

Hervé Breton né le 10 novembre 1965 à Dreux (où ses parents ont travaillé un temps), il exerce le métier d’infirmier depuis 22 ans à l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural) de Retiers (35). Son domaine devrait donc nous être utile au cours de notre voyage (le moins possible, nous l'espérons). C’est lui qui nous soignera en cas de problèmes de santé. Son expérience du voyage se limite à quelques pays visités mais Hervé est avide de rencontres et de découvertes. Intéressé par les médecines naturelles, il devrait au cours de notre voyage, s'abreuver de nouvelles connaissances dans ce domaine. De nature calme et posée, il saura, nous l’espérons, temporiser le caractère plus volcanique de Dany. Hervé possède une grande capacité d'écoute sans doute inhérente à son métier. Pas trop téméraire, et plutôt méfiant, les fonds sous-marins ne l'attirent que très peu. Exaspérant et incompréhensible, il se plaît à photographier les canards et autres volatiles. Assez sportif, la randonnée est une activité qu'il partage avec Dany.

NOTRE PROJET

Les Origines Très jeune, la passion du voyage est née en moi (Dany). D’abord au retour d'expérience de mon frère Jérôme, revenant d'un voyage aux États-Unis, alors que je venais tout juste d'entrer au collège et que j'étais fan à l’époque, de ce pays mythique. Puis plus tard la découverte par hasard d’une simple brochure du voyagiste «Nouvelles Frontières», où je me prenais à rêver d’explorer chaque pays présentés sur papier glacé.
Puis ce fût une première expérience en Corse, bien qu’un peu frileux à l’époque de quitter le continent. À mon retour, les échanges avec Marie, ma collègue d’EPS, sur nos vacances respectives furent décisifs. Son expérience itinérante au Maroc m’avait subjugué. C’est à ce moment que j’ai compris qu’il était possible de voyager à l’étranger autrement que par le biais d’un Tour Opérator. C’est avec cette conviction que j’ai décidé mon frère Jérôme à m’accompagner au Maroc pour trois semaines ; pas très loin, touristique, peu coûteux et surtout francophone. Pour une première expérience à l’étranger, le Maroc est idéal. Enchanté par les rencontres et les paysages du sud marocain, je rêvais de découvrir le Monde. Pour moi, tout devenait possible et réalisable. Internet et les forums de voyageurs ont été une fenêtre formidable sur les richesses de notre planète et m’ont permis de comprendre que j’avais beaucoup à apprendre au contact de populations issues de cultures et de pays différents.
Depuis les voyages rythment ma vie.
L’idée d’un tour du Monde a très vite germé dans mon esprit. Il faut dire que je suis un peu rêveur. Le scepticisme et les ricanements des uns et des autres n’ont pas altéré mon envie de découverte. J'ai donc mis tout en œuvre pour accéder à ce rêve, à coup de sacrifices pour économiser suffisamment afin de financer ce voyage. Quatorze années ont été nécessaires pour rassembler le budget. Durant cette période, le projet a beaucoup évolué, passant d’un an autour du Monde à trois ans puis finalement quatre. Passant d’un voyage à vélo puis à scooter, puis à vélo et à scooter, pour terminer en véhicule 4X4. Forcément, cette dernière version m’a obligé à revoir le budget à la hausse, repoussant d’autant le jour du départ.
Le hic à ce beau projet restait le voyage en solitaire. Bien qu’habitué à voyager seul depuis de longues années, les conditions de ce voyage ne sont pas les mêmes qu’un voyage limité à deux mois. Voyager seul ne m’a jamais dérangé, bien au contraire, puisque très souvent cela permet plus de rencontres avec les populations locales. Malgré cela, un voyage solitaire sur une si longue période et dans la configuration d’un voyage motorisé me semblait peu envisageable. Les expériences d'Hervé à l'étranger se limitent aux quelques voyages précédemment effectués ensemble. Malgré tout, cela a suffi à lui donner l'envie de me suivre dans cette folle aventure.

landscape

Les Objectifs Nous prévoyons de parcourir une partie de chaque continent avec toute la liberté que nous octroiera notre véhicule. Ainsi nous visiterons les lieux incontournables qui jalonneront notre route mais nous espérons aussi découvrir au détour d’une rue, au bout d’un chemin, des endroits non moins magnifiques qui auront échappé au regard de touristes plus encadrés. Nous irons à la rencontre des populations pour nous confronter à d’autres cultures, d’autres coutumes et vivre, à n’en pas douter, des moments inoubliables et privilégiés.